6 erreurs à éviter sur vos affiches

Les affiches, un outil marketing dit « traditionnel » mais qui a toute son importance dans la communication d’aujourd’hui !
Attention cependant à les constituer de manière stratégique afin qu’elles aient le résultat escompté !
Pour cela, on vous donne 6 erreurs à éviter sur vos affiches :

1. Utiliser trop de caractères typographiques différents
Souvent, on retrouve beaucoup trop de différentes polices sur une affiche, et contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas un avantage. L’œil doit s’adapter à chaque différence qu’il verra, et lui donner trop d’informations différentes va compliquer la lecture au lieu. On vous conseille donc d’utiliser idéalement 2 typographies, et 3 au maximum.

2. Ne pas laisser d’espacements
Les espacements sont un élément essentiel, autant autour de l’affiche (ce que l’on appelle des réserves blanches) qu’à l’intérieur. Laisser de l’espace entre les différentes zones permet de les délimiter, ainsi que d’aérer et d’alléger le rendu visuel.

3. Ne pas respecter le sens de lecture
Tout comme on va automatiquement lire un texte de gauche à droite, une image a également son sens de lecture. On va parler de « balayage optique », soit l’automatisme des yeux lorsqu’ils vont survoler une image pour la première fois. L’œil sera premièrement attiré par une certaine zone, appelée Triangle Optique Primaire (TOP) puis par une seconde zone appelée Triangle Optique Secondaire (TOS). Cet automatisme du regard permet de savoir où placer les points forts de son affiche afin qu’ils frappent l’utilisateur dès le premier regard.

4. Ne pas prendre en compte la règle des tiers
Qu’est-ce que c’est ?
Cette règle propose que l’image soit imaginée comme divisée en neuf parties égales par deux lignes horizontales équidistantes et deux lignes verticales équidistantes (les lignes de tiers), les éléments importants de la composition devant être placés le long de ces lignes ou de leurs intersections (points forts).
Cela constitue un moyen stratégique et efficace de placer des éléments afin qu’ils soient visuellement impactant sans pour autant surcharger l’affiche.

5. N’avoir qu’un seul format d’affiche
À ne surtout pas négliger ! Une affiche est faite de manière numérique, mais pour pouvoir être utilisée dans différents contextes, elle devra être déclinée correctement sur les supports web
(RVB) et imprimés (CMJN). En effet, votre affiche n’aura pas le même format si vous l’utilisez comme couverture Facebook ou sur une camionnette ! Il faudra donc qu’elle s’adapte sans perdre de sa netteté et de sa qualité, selon les utilisations que vous lui donnerez.

6. Ne pas vérifier la colorimétrie de votre image
Encore une fois, on va mettre l’accent sur les différentes utilisations de votre affiche. Comme on le sait, un visuel ne sera pas identique sur un support web et s’il est imprimé. Vous devrez donc effectuer quelques modifications afin que votre affiche soit la moins différente possible quel que soit le support sur lequel elle est visualisée.

No panic ! Cela peut faire beaucoup en matière d’informations et de détails techniques.
Mais ne vous inquiétez pas, c’est aussi pour ça que nous sommes là ! 😉
Tous ces « petits détails » et bien d’autres sont des éléments auxquels nous pensons pour vous, et sur lesquels nous pourront vous conseiller.
Grâce à notre expertise en matière de graphisme et de production visuelle, vous pourrez réaliser des affiches – entre autres bien sûr – de qualité et qui correspondent à l’image que vous souhaitez donner à votre entreprise !

Lire d'autres articles

L’importance de se digitaliser en temps de Covid

19/02/2021

5 étapes pour améliorer son e-reputation

19/02/2021

Les réseaux sociaux pour mon entreprise : effet de mode ou réelle utilité ?

19/02/2021

Nos conseils pour un logo efficace

19/02/2021

Les 5 commandements d’une bonne communication Facebook

19/02/2021

Comment développer son image de marque

19/02/2021